Archive for novembre, 2009

Exposition à l’Hopital Pasteur de Colmar

dimanche, novembre 29th, 2009

invitation colamr.jpg

Article paru dans le journal L’ALSACE

« Alsatiquement votre »

L’hôpital Pasteur accueille actuellement l’artiste alsacien Pascklin jusqu’au 18 décembre 2009.

26 œuvres captent l’œil dès l’entrée dans l’unité de rééducation et de médecine physique (bâtiment 38 B).
Patients, personnels médicaux et promeneurs se croisent au gré d’un tableau dans cet espace ouvert à tous.
Jean-Frédéric Ours, directeur adjoint de l’hôpital a pu découvrir en avant première, l’inauguration de cette exposition mise en place ce mardi 17 novembre 2009.
Artiste accompli, Pascklin, dont le nom anecdotique se fond admirablement dans les méandres des ses créations, offre à l’esprit un regard alsatique populaire et universel.
L’abstrait a laissé place à l’abstrait, concrétisé par l’imaginaire de chacun.
« Chacun y voit ce qu’il veut ». Pascklin joue avec l’attitude, l’atmosphère, la gestuelle. Les personnages se reconnaissent. Les visages sont à découvert, et à découvrir dans l’esprit de chacun.
L’arrière plan peut devenir le visage de ces personnages remplis de vide. Un vide si expressif.
Les couleurs sont franches, captent la lumière.
Le blanc et le noir, teintes extrêmes et récurrentes racontent l’Alsace.
Le travail en glacis apporte à la peinture, essentiellement à l’huile, une transparence omnisciente.
Pascklin crée ses couleurs à base de pigments naturels et se les approprie de manière très personnelle.
Présent chaque année au salon du livre de Colmar, on peut le rencontrer cette année encore au stand des éditions Bastberg, où il présente des contes pour enfants avec un arrière plan pictural d’un autre éventail de ses œuvres.

Carole Bourblanc

***********************************************************************************

Article paru dans le journal Dernières Nouvelles d’Alsace

Les créations alsatiques de Pascklin

20091203_DNA021817.jpg

Pour Pascklin, le bonheur est autour d’une table. (Photo DNA)

L’Alsace est une terre d’histoire qui inspire les artistes. Pascklin, compression de son prénom et nom, se laisse porter par ses rêves et la vie qui se déroule sous ses yeux ; cet horizon que tant d’Alsaciens ont toujours voulu dépasser. Il expose actuellement une trentaine de ses toiles à l’hôpital Pasteur à Colmar.

L’exposition s’intitule « créations alsatiques », le peintre travaille essentiellement avec de la peinture à l’huile pour offrir son art et sa pleine maîtrise du rayonnement d’une indicible lumière. Il fabrique lui-même ses huiles avec des pigments et des liants pour tendre vers l’expression de l’amour et de la passion qu’il porte en lui.
C’est vrai que les noirs et les blancs sont omniprésents et se tutoient dans ses oeuvres qui nous portent vers une possible quiétude de la vie quotidienne. Cette dualité témoigne de ces contraires qui font que la paix ou l’acceptation de la différence ne sont jamais définitivement acquises.
Le travail de l’artiste ouvre la voie pour faire découvrir au travers des couleurs, la Vie. Pascklin s’affirme comme un coloriste maîtrisant pleinement son art et sort des sentiers battus et rebattus pour tendre vers une authentique originalité. Dans un excellent travail sur le mouvement et la profondeur, il part sur une intéressante abstraction de ses fonds de toiles pour y intégrer ses personnages alsaciens. Leurs costumes ne s’inscrivent dans aucun de ceux qui sont revendiqués par nos villages ou confréries, car nous sommes Alsaciens de Wissembourg à Ferrette. Il pousse à l’extrême la gestuelle, les attitudes et postures de ces personnages pour croquer des moments fugitifs ou instantanés du temps qui passe. L’intégration d’autres techniques dans les tableaux permet au visiteur de se laisser prendre par ses charmes pour découvrir des lectures successives d’oeuvres qui ne nous laissent jamais indifférents.
Pascklin dans une vie antérieure a été informaticien et depuis l’âge de 15 ans participa aux aventures de groupes d’artistes strasbourgeois. Il expose en de nombreuses galeries alsaciennes, en France et en Europe, son talent d’illustrateur est reconnu et cette première exposition à Colmar confirme le talent de l’artiste.

« Les créations alsatiques » de Pascklin sont visibles au 38 B de l’hôpital Pasteur de Colmar, jusqu’au 18 décembre, du lundi au jeudi de 8h30 à17h et le vendredi de 8h30 à 16h.